Javascript Menu by Deluxe-Menu.com



Spectacle, cours, démonstrations, conférences, articles, etc...
Tout sur la danse traditionnelle et la danse ancienne (baroque, Renaissance et Nouvelle-France).

Acheter notre Vidéo ou notre Cd en ligne / Buy our Video or Cd online

Coordonnées :
Pierre Chartrand et
Anne-Marie Gardette,
7599, rue De Normanville
Montréal (Québec)
Canada H2R 2V2
téléphone : 514.274.2675 /
cadence@danse.qc.ca

Page d'Alexis Chartrand (violoneux et fils d'Anne-Marie et Pierre)

 


Cours et stages en danse traditionnelle

Sommaire : Gigue québécoiseValseHistoireCours sur demande

Pierre Chartrand enseigne la danse traditionnelle depuis plus de 30 ans, dans le cadre privé :

  • Écoles de danse (dont ses cours réguliers à l'École des arts de la veillée [SPDTQ] à Montréal;
  • troupes de danse traditionnelle;
  • des compagnies de théâtre, des groupes de musiciens, etc.;
  • stages ponctuels... tant au pays que dans le milieu de l'enseignement insitutionnel qu'à l'étranger
  • au primaire et secondaire (Artistes à l'École entre autres)

Biographie de Pierre Chartrand


Pierre Chartrand

Session de printemps 2013 en GIGUE
commençant le 8 avril

Lundi :
Intermédiaire : 18h30 à 19h30
Débutant : 19h45 à 20h45
Mardi :
Avancé : 18h30 à 19h30
Session de 5 cours

Ces cours s’adressent à tous ceux que cette forme d’art fascine, et n’exige aucun autre préalable qu’une bonne paire de chaussures.. et deux bonne oreilles! En effet, la gigue fait autant appel à nos aptitudes motrices qu’à notre oreille musicale. Giguer c’est faire de la « percu » avec ses deux pieds, tout en tournant ou en se déplaçant dans l’espace.

Déroulement du cours : on commence généralement par un échauffement, qu’on reprend de cours en cours, en ajoutant de nouveaux pas régulièrement (surtout en Débutants). On passe ensuite à l’apprentissage de nouveaux pas, puis à la révision des pas appris antérieurement. Vers la fin du cours on intègre souvent les pas appris dans une suite afin de fixer le répertoire dans sa mémoire.

Démonstration à la fin de la session : il est fréquent que la session se termine par une petite démonstration (surtout pour les niveaux Intermédiaires et Avancés) qui se fait lors d’une activité de l’École ou de la Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ). Cela est particulièrement vrai pour la fin de l’année. La démonstration en question se fait fréquemment dans le cadre du festival La Grande rencontre, produit par la SPDTQ.

Les chaussures : les débutants n’ont pas besoin de se présenter avec des chaussures spécialement conçues pour la gigue ou le «tap dance» / claquette. Une chaussure qui tient bien le pied, avec un talon dur (les «running shoes», espadrilles, etc ne sont pas recommandés). Comme le premier cours est toujours à l’essai, n’investissez pas trop vite dans le soulier, vous aurez tout le temps voulu pour vous faire une idée et en discuter avec moi.

Les Débutants abordent toujours le 6/8 (en échauffement) simultanément au 2/4 (reel), et touchent un peu aux airs mixtes (Grondeuses en 2/4 et 3/2). On danse en solo, mais on intègre également les pas appris dans quelques figures simples, puisque la gigue n’est pas uniquement une danse solo.

Les Intermédiaires pousseront plus loin leur art du reel : plus grand répertoire de pas, apprentissage des triolets, et tempi plus près de la normale. Selon la session et l’année, ils toucheront aux «jigs» de la Vallée de l’Outaouais, ou encore à la Valse-clog.

Les Avancés perfectionneront aussi leurs pas de reels, avec quelques aspects techniques nouveaux tel les «pull back» de l’Outaouais, les airs «croches», et ils s’initieront à l’improvisation et à la l’agencement rapide de pas sur une musique donnée. Le tout se fera sur des tempi normaux, soit 110p/m environ.

Inscription auprès de l'École des arts de la veillée : 514-273-0880 ou info@espacetrad.org

Autres renseignements aurprès de Pierre Chartrand : 514-274-2675 ou cadence@danse.qc.ca


Session de printemps 2013 en VALSE
commençant le 8 avril

valse française

Vous avez toujours rêvé de valser? Vous fréquentez les veillées de danse traditionnelle et vous êtes à l’aise avec les sets, quadrilles et contredanses, mais aimeriez cependant peaufiner votre valse qui laisse à désirer? Vous adorez la valse comme genre musical et aimeriez pouvoir l’apprécier en tant que danseur ou danseuse?

Toute ces raisons, et bien d’autres sont bonnes pour nous rejoindre dans ce cours sympathique et convivial où vous apprendrez le pas de base de la valse, comment l’exécuter seul, puis en couple. Tout doucement, vous commencerez à tourner à l’occasion avec votre partenaire, pour finalement tourner presque sans relâche!

À cela nous ajouterons certaines variations rythmiques (principalement les hémioles) qui nous permettrons de tourner de manière plus dynamique (valse-pivot). Nous apprendrons également des « passes de bras » propres aux Allemandes, pour ajouter du piquant et du changement dans votre valse. Le changement de sens dans la rotation de la valse sera aura au programme.

Pour améliorer votre capacité à tourner, et faire tourner votre partenaire (je parle ici aux hommes), on apprendra la schottische, simple pour ses pas, mais qui pivote tout autant que la valse.

Déroulement : la valse c’est tout d’abord un rythme. On commencera toujours par se réchauffer avec des pas de valse en solo, en cercle, dans diverses directions, afin de s’assurer qu’on tienne adéquatement le rythme quelque soit la direction et les écueils rencontrés…

Puis on expérimente en couple. S’ajoute alors la question de l’harmonie dans le couple : si les deux sont bien en rythme et si la «tension» (via les bras) entre les deux partenaires est la bonne, c’est le paradis! Sinon on corrige et on remet cela sur le métier.

On fera parfois diversion avec le 4/4-scottische, et on intégrera parfois des figures au pas de valse, le tout avec des changements de partenaire. Car la valse exige un ajustement à chaque nouveau/nouvelle partenaire. Personne n’est de la même grandeur, avec les même bras, le même poids, la même tension des bras, etc.. C’est en changeant de partenaire qu’on apprend à valser!

Vous n’êtes pas obligés de venir avec votre partenaire, on cherche tout de même à atteindre un équilibre homme/femme, sinon certains/certaines devront attendre leur tour. Généralement le hasard fait bien les choses…

Chaussures : portez des chaussures confortables, qui glissent bien, et que vous portez ou prévoyez porter pour vos futures valses. Les espadrilles/«running shoes» ne sont pas recommandées.


Histoire de la danse, avec Pierre Chartrand (Conférence)

Danse ronde début 19e

Le contenu du cours Histoire de la danse se donnera dorénavant sous forme de conférence. Celle-ci vous dressera un aperçu de l'évolution de la danse populaire, tant en Europe de l'Ouest qu'en Amérique du Nord, de la Renaissance au 20e siècle. Le Québec y tiendra évidemment une grande part. On y traitera donc de la danse en Nouvelle-France, des nouvelles formes de danses arrivées au 19e siècle, ainsi que des danses traditionnelles collectées au 20e.

Pour rejoindre l'École des Arts de la Veillée (inscription, tarifs) : (514) 273-0880,info@espacetrad.org, ou École des arts de la veillée.

Pour le contenu vous pouvez rejoindre Pierre Chartrand au 514-274-2675, cadence@danse.qc.ca


PierreChartrand2006Cours sur demande

Divers types de cours réguliers et de stages ponctuels sont disponibles :

  • gigue québécoise (ainsi que d'autres style,s dont le clogging anglas)

  • danse traditionnelle québécoise

  • valse et autres «danses tournantes» (polka, scottish, etc..)

  • bourrée (berrichonne, auvergnate...)

  • danses de la Renaissance (branles, pavanes, gavottes, gaillardes,...)

  • danses de la Nouvelle-France : dont les contredanses tirées du manuscrit de Trois-Rivières.

N'hésitez pas à nous rejoindre pour plus de renseignements : 514-274-2675 ou cadence@danse.qc.ca